Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

En 1925, après uner visite dans la région, Mgr Auguste De CLERCQ, Vicaire Apostoölique du Haut-Kasai exprime au Pape Pie XI la nénessité de détacher la région des Tetela en district autonome du reste du Vicariat apostolique du Haut Kasai, étant donné les particularités culturelles et les différences socio-économiquesdes Tetela par rapport aux autres populations du Kasai.

En 1926, c´est le tour des missionnaires Scheutistes du Sankuru de demander l´autonomie des missions de leur région à leur Supérieur Général pour les mêmes raisons socio-économiques et l´ampleur du travail à faire.

EN 1930, ce sont les Pères Passionistes qui prennent contact avec le Père DAMAES, alors Supérieur Général des Pères de Scheut pour lui exprimer leur désir d´aller en mission au Congo. Le Père DAEMS marque son accord et leur demande de choisir leur champ d´apostolat entre la région des Tetela et une région autre région dans le Kasai. Les Passionistes optent pour la régioRUDOLPH PEREn des Tetela. P1010175

Le 18 décembre 1930, les premiers missionnaires de la congrégation des Pères Passionistes quittent la Belgique pour le Sankuru, ils arrivent à Lodja le 19 février 1931. Ils vont par la suite résider quelques temps à Tshumbe avec les Scheutistes pour s´initier au travail apostolique et surtout à la langue dont ils ne comprenaient pas un mot.  Ils seront envoyés pour commencer la Mission de IFUTA à KAMBA, mission qui sera déplacée à BENA - DIBELE en 1933.

Les Scheutistes vont quitter petit á petit le diocèse de Tshumbe: LODJA en 1933, KATAKO en 1934, TSHUMBE en 1935 et LUBEFU en 1936. A partir de cette année, il n´y a plus de Scheutistes, pionniers de la "Mission des Batetela", dans le Sankuru. Toutefois les Soeurs Franciscaines d´Opbraekel arrivées au Sankuru en 1928 avaient choisi de travailler avec les Passionistes

PdudaAprès le départ des Pères de Scheut, la Préfecture apostolique de Tshumbe a été confiée aux pères passionistes, parmi lesquels sortira le premier évêque de Tshumbe, Mgr Augustin Joseph HAGENDORENS (de son nom Père Eusebe), arrivé au Congo le 2 décembre 1934.

Les pères passionistes travailleront des années durant à la pastorale jusque dans les petits villages de nos trois vicariats forains actuels. Mais leur nombre diminua petit á petit suite aux deux facteurs majeurs: les rébillions qu´a connu le Congo en 1964 et le vieillissement de la première génération des missionaires ne trouvant pas une relève à leur action dans notre diocèse.

Actuellement, le diocèse ne compte plus que trois missionnaire passionistes.

CIMG4375.JPG

Père Jean-Claude LOKASO

Partager cette page

Repost 0
Published by